Freak Wave 5

Freak Wave #5 c’est la version luxueuse du grave’zine, des fanzines underground. La palette proposée dans ce numéro s’est élargie. Elle est axée sur le corps et son éthique dans une apparente provocation. Tout le monde ne connaît le corps et moins encore son corps. La démarche baroque non-sectaire de FW5 est d’apporter une vision large du corps humain. FW5 refuse le jugement de valeur et propose sans prétention d’imposer ce courant artistique face à l’art contemporain. FW5 revient au langage de l’image en laissant de côté le discours.

Les « cafards » osent sortir au grand jour !

Dossier Billy the Kid (le détail de son arrestation), découverte de l’espagnol Joan Cornellà (BD) et le japonais Kolehiko Hino (en couverture et dossier central). Ce jeune artiste japonais met en scène, avec hyperréalisme, des personnages infantiles et comme étrangers à eux-mêmes, dans une ambiance bleuâtre de visite médical : regards vides et hallucinés, corps frêles, généralement vêtus d’un slip blanc, sont à la fois tendus et statiques, tels des mannequins dans une vitrine. La récurrence du thème du double ajoute à la sensation de malaise que dégage la représentation, comme si une sorte de folie froide parcourait la toile.

Freak wave. Revue d’images et textes bilingues (français/anglais). Aussi en rayon BD.

Ils en parlent… France Culture “Mauvais genre”, Paris Première, D17, Libération, Charlie Hebdo (Willem), Etapes graphiques, Psykopathe, Technik’art…

Focus

  • Korehiko Hino
  • Joan Cornella
  • Sarah Barthe
  • La mort de Billy The Kid